À Saint-Etienne, hommage à l’un des plus grands artistes minimalistes américains, Robert Morris, avec l’exposition “The Perceiving Body / Le corps perceptif” — titre annonceur du principe de réciprocité propre à l’art minimal où l’œuvre-objet habite, via ses caractéristiques proprement formelles, un cadre spatio-temporel dont le spectateur doit faire l’expérience.
Focus sur les pièces majeures de la période du début des années 1960 à fin 70. Reconnue d’intérêt national par le Ministère de la Culture, l’exposition est à voir au MAMC+ jusqu’au 1er novembre.

Avec les interviews de :
Aurélie Voltz, directrice du musée d’art moderne et contemporain de Saint Etienne
Alexandre Quoi, commissaire associé de l’exposition, responsable du département scientifique du MAMC+