Voir cette publication sur Instagram

Opening début janvier de “Paris, 3020” à la galerie Perrotin, référence parisianiste de l’art contemporain international qui abrite le temps d’une expo les figures antiques de Moïse et la Vénus de Milo twistées par l’artiste new-yorkais Daniel Arsham. Invité à collaborer avec l’atelier de moulage de la RMN – Grand Palais, qui depuis deux siècles reproduit les chefs-d’œuvre de la sculpture classique, Daniel Arsham et son équipe ont moulé à l’identique des pièces sélectionnées pour leur potentiel narratif résistant à l’enfermement du passé, toujours évocatrices aujourd’hui au nom de leur statut d’icônes référentes acquis au fil de l’histoire de l’art. Suite à la sélection des pièces et à leur moulage, des techniques d’érosion et de cristallisation finalisent le processus de fabrication et complètent la réflexion menée par l’artiste sur notre rapport à la temporalité et sur ce qui appartient – ou non – au temps présent. Sculptures et dessins préparatoires sont donc à voir jusqu’au 21 mars 2020 au 76 rue de Turenne.

Une publication partagée par L’agenda de TCQVAR (@tcqvar) le