Voir cette publication sur Instagram

Entretien avec Christian de Portzamparc qui présente à la galerie Kamel Mennour une série de peintures inédites. Christian de Portzamparc s’émancipe des contraintes physiques de l’objet architectural auquel il est accoutumé depuis des années pour trouver renouveau dans la pratique picturale, en quête d’une nouvelle lumière et de nouveaux espaces. Son esthétique s’articule autour des notions de réflectivité, de clair-obscur et de projections nocturnes, et fait de ce nouveau travail un support de mouvement et de turbulences, dans le prolongement des projets architecturaux qui ont fait sa renommée comme la Philharmonie de Luxembourg, Paris La Défense Arena, et autres œuvres d’urbaniste à travers le monde. Les œuvres sont à voir à la galerie Kamel Mennour jusqu’au 18 janvier 2020.

Une publication partagée par L’agenda de TCQVAR (@tcqvar) le