Voir cette publication sur Instagram

📍 Galerie Balice Hertling – Paris 3e Summer school chez Balice Hertling : au programme cet été, un group show pensé autour de la correspondance imaginaire écrite par Pier Paolo Pasolini s’inventant enseignant, et un étudiant Napolitain fictif nommé Giannarello. L’espace d’exposition a été complètement repensé pour circuler entre les accrochages des talentueux protégés de la galerie : entre autres, Simone Fattal, Enzo Cucchi, Kayode Ojo et Camille Blatrix. Conçues autour des thématiques abordées dans les lettres, leurs œuvres sont des réflexions sur la science de l’éducation, les discours et les objets médiateurs de savoir, et traitent également de cinq sujet précis invoqués par Pasolini : le sexe, le comportement, la religion, la politique et l’art. Chapitre II pour ce group show qui reprend l’idée d’une première exposition de 2009 imaginée d’après les mêmes lettres paolisiennes, dans le tout premier espace bellevillois de la galerie – 65 rue Rébeval. “Giannarello 2”, not to be missed à l’espace Saint-Martin de la galerie Balice Hertling, jusqu’en septembre 2020. @balicehertling #balicehertling #artcontemporain #contemporaryart #pasolini #art #paris #artist #galleryart #gallery #giannarello

Une publication partagée par L’agenda de TCQVAR (@tcqvar) le