Ouverture de la Galerie Mitterrand, expositions 1964-2009 de Richard Pettibone et Deep Violet de Mark Handforth, jusqu’au 26 juillet 2014 :
Pour célébrer l’ouverture d’un nouvel espace, la Galerie Mitterrand, anciennement nommée JGM. Galerie, expose des œuvres historiques de l’artiste appropriationniste Richard Pettibone et des œuvres conçues pour le lieu du sculpteur américain Mark Handforth.

Exposition Epitomé: The Space Capsule à la Galerie Vanessa Quang, sous le commissariat de Nicolas Blamoutier. Avec comme artistes : Patrick Guidot, Charlotte Pelletier, Tom Masson et Claudio Coltorti. Du 13 au 15 juin 2014 :
Le commissaire de l’exposition a invité quatre jeunes artistes à dialoguer autour du thème de l’espace et de son exploration. L’occasion de découvrir les nouveaux talents de demain, une exposition malheureusement éphémère qui ne durait que le temps d’un week-end, mais très rafraichissante dans le milieu culturel contemporain.

Exposition Le mur à la maison rouge, jusqu’au 21 septembre 2014 :
Pour son dixième anniversaire, la maison rouge consacre une exposition à la collection particulière de son fondateur et président, Antoine de Galbert. 1200 œuvres de 500 artistes différentes sont accrochées sur les cimaises de la fondation sur 278m de long et 3m de hauteur. Ce portrait diachronique du collectionneur et de ses goûts n’est pas un pied de nez aux commissaires d’exposition et aux artistes mais plutôt une manière originale de présenter l’esprit et la personnalité foisonnante d’Antoine de Galbert.

ExpositionsCorps de masse de Valérie Jouve jusqu’au 4 janvier 2015, L’avventura – Lãng Du deNguyen Manh HungDon’t we all want to be in tune ? de Jun Nguyen-Hatsushiba, jusqu’au 21 septembre 2014 au MAC/VAL :
Au sein de l’exposition annuelle des œuvres de la collection du musée intitulée Avec et sans peinture, quatre artistes sont invités à présenter leurs projets respectifs, fruits de collaborations avec des amateurs. Installée à Jéricho, Valérie Jouve a travaillé avec quatre palestiniennes en se penchant sur ce paysage comme on se pencherait sur un visage. Halida Boughriet a réalisé un travail vidéo et photographique né d’ateliers menés avec des habitants de Saint-Denis, questionnant la force des rapports humains. Dans le cadre de l’année France-Vietnam, Nguyen Manh Hung et Jun Nguyen-Hatsushiba présentent les recherches menées lors de leurs résidences au Mac/Val. Avec les interviews de Valérie Labayle, commissaire de l’exposition ainsi que des artistes.

Laisser un commentaire