Snack Art : la sélection des expos de la semaine à ne pas rater.

– Mardi prise de pouls de la toute première édition de Gigantisme, future triennale inédite qui a choisi de poser ses bagages à Dunkerque, écrin idéal pour discuter des relations entre art et industrie du fait des résonances historiques de la région. Gigantisme se divise en cinq programmations différentes et exploite les espaces des trois lieux clés du territoire quand il s’agit d’art contemporain : le FRAC, le LAAC, et la Halle AP2. Parti-pris assumé d’examiner uniquement l’histoire de l’art de 1947 à 1989 à travers plus de 200 œuvres réparties sur 4 000 m2, prévoyez votre journée, de bonnes baskets et un coupe-vent pour faire le tour de l’édition. À voir jusqu’au 5 janvier 2020.
– Jeudi, pédalons le long du canal de l’Ourcq pour rejoindre la galerie Thaddaeus Ropac de Pantin afin de découvrir le travail de l’artiste pakistanais Imran Qureshi. Ancré dans la tradition de la miniature moghole qu’il enseigne au National College of Art de Lahore, Imran Qureshi réinterprète via peintures et œuvres in situ le motif du pli et les spécificités espace-temps de la notion d’infini. L’expo était inaugurée dimanche dernier par une performance, mise en place scénographiée de toile plastique rapportée de Lahore : une immersion directe et physique dans la violence esthétique et spirituelle retrouvée tout au long de l’exposition. À voir jusqu’au 27 juillet.
– Samedi, rendez-vous au QG de la production artistique collective : Lafayette Anticipations, qui accueille ce week-end la première édition du festival Kaléidoscope Manifesto pensé tout autour de la notion de collaboration, en partenariat avec le pointu magazine milanais Kaléidoscope. La tendance de la collab, de plus en plus présente chez les fashions, les designers, et les artistes, démystifie la figure du génial auteur individuel au profit de la pensée regroupée et des compétences collectives. Performances, conférences, projections et installations sont au programme pour réfléchir sur la notion d’hybridation dans la création contemporaine.

Avec les interviews de :
Grégory Lang, commissaire associé de Gigantisme
Géraldine Gourbe, commissaire associée de Gigantisme
Nathalie Brevet, artiste
Hughes Rochette, artiste
Keren Detton, directrice du FRAC Grand Large — Hauts de France
Imran Qureshi, artiste
Myriam Ben Salah, rédactrice en chef du magazine Kaléidoscope et commissaire du festival Kaléidoscope Manifesto

Photo d’illustration : Anita Molinero, Bouche moi ce trou, 2018-2019, vue de l’installation dans le cadre de la triennale Gigantisme, Dunkerque, France © FRAC Grand Large — Hauts-de-France

Découvrez la playlist de l’émission

Total
5
Shares

Laisser un commentaire