Exposition Un grain de toute beauté au Palais de Tokyo jusqu’au 10 janvier 2016 :
Un grain de toute beauté rassemble quatre jeunes artistes, Marion Bataillard, Willem Boel, Arthur Lambert et François Malingrëy, lauréats du 60ème Salon de Montrouge. Cette exposition met en scène différentes techniques, peinture, sculpture ou installation, afin d’aborder le thème de l’incompréhension, de la folie et d’amener le regardeur à une réflexion particulière sur les liens existants entre des œuvres éloignées. Avec l’interview de Stéphane Corréard, commissaire de l’exposition.

Exposition I ♥ John Giorno au Palais de Tokyo jusqu’au 10 janvier 2016 :
I ♥ John Giorno de l’artiste Ugo Rodinone, est une déclaration d’amour valorisant le parcours et l’œuvre de son amant depuis bientôt 20 ans, le célèbre poète américain John Giorno. Structurée en huit parties, ces « chapitres » -dixit Rondinone- sont autant de représentations de l’œuvre massive de Giorno. L’occasion de replonger dans ces références, du Pop Art de Wahrol à Robert Rauschenberg. Avec l’interview de Florence Ostende, commissaire d’exposition.

Exposition Étonnez-moi ! de Philippe Halsman au musée du Jeu de Paume, jusqu’au 24 janvier 2016 :
La carrière du célèbre photographe Philippe Halsman, depuis ses débuts en 1930, est retracée au Jeu de Paume, permettant de revoir les œuvres atypiques de l’artiste américain. L’exposition compte plus de 300 photographies comprenant des inédits et faisant ressortir des thématiques fortes, comme la « jumpology ». Et les nombreux clichés deviennent autant de témoins de la personnalité extravertie de Halsman.

Exposition Prosopopées : quand les objets prennent vie au Centquatre, jusqu’au 31 janvier 2016 :
Tout est dit dans le titre de cette exposition qui tient de l’expérience sensorielle. Cette idée provient du visionnaire Philip K. Dick, et admet être un trompe-l’œil pour l‘humain. Cela permet de dépasser le stade du concret et donc, de rêver un peu. Avec l’interview de Dominique Moulon, spécialiste en arts numériques.

Exposition Co-workers au Musée d’art Moderne, jusqu’au 31 janvier 2016 :
Une nouvelle génération d’artistes s’est appropriée le Musée d’Art Moderne. S’inspirant des réseaux sociaux et de tous les arts modernes, ils ont réussi à créer une œuvre adaptée au grand public. Au travers de cette installation, on comprend que le message à recevoir est le suivant : nous sommes dorénavant tous dépendant de ces nouvelles technologies, omniprésentes dans notre quotidien. Interview de Jessica Castex, commissaire d’exposition associée.

Exposition Anselm Kiefer au Centre Pompidou, jusqu’au 18 avril 2016 :
Rétrospective d’Anselm Kiefer au Centre Pompidou. Les différents thèmes abordés au cours de la carrière de l’artiste sont ainsi exposés : mort, deuil, guerre. La rencontre avec ces œuvres met en valeur la mélancolie kieferienne, et la force de son discours à travers ses peintures. Avec l’interview de Jean-Michel Bouhours, commissaire de l’exposition.

Laisser un commentaire