Exposition Double Eye Poke à la Galerie Kamel Mennour, jusqu’au 25 juillet 2015 :
La Galerie Kamel Mennour accueille, dans son exposition collective Double Eye Poke, quatre artistes américains majeurs : Lynda Benglis, Dan Flavin, Sol LeWitt et Bruce Nauman. Elle rassemble des œuvres-phénomènes fondées sur la figure humaine, tantôt manifeste, tantôt plus secrète, incarnée dans l’espace et le temps et exprimant un intérêt commun pour l’exploration d’un certain trouble de la vision. Avec l’interview de Béatrice Gross, commissaire de l’exposition.

Exposition The Arrival of Spring in Woldgate à la Galerie Lelong, jusqu’au 24 juillet 2015 :
L’artiste anglais David Hockney présente pour la première fois à Paris une série de dessins conçus sur IPad, en vue d’une impression numérique agrandie. Montrés initialement dans l’exposition de 2012 à la Royal Academy (Londres), ces œuvres déclinent en quelques points de vue récurrents, l’évolution de la végétation et de la lumière au fil des mois. Avec l’interview de Jean Frémon, directeur Galerie Lelong.

Exposition Éther à la Galerie Marine Veilleux, jusqu’au 23 juin 2015 :
L’artiste Félix Pinquier oriente ses recherches sur la matérialisation du son et ses corollaires, les figures du silence. Pour cette deuxième exposition personnelle à la Galerie Marine Veilleux, Félix Pinquier interroge, selon une logique empirique de translations et d’échos, le processus sculptural, de l’intuition au geste, du faire corps au faire image. Avec l’interview de Marine Veilleux, galeriste.

Exposition Choices collectors week-end à l’École Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris :
Forte du succès de sa première édition en 2014, avec plus de 3000 visiteurs sur trois jours, du 29 au 31 mai dernier, Choices réunissaient pour sa deuxième édition, 40 galeries d’art, qui proposaient un parcours riche et étonnant dans la capitale aux travers de leurs expositions respectives, mais également une grande exposition collective au sein de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris. Avec l’interview de Marion Papillon, directrice de Choices Paris.

Rencontre avec Vivien Roubaud pour son exposition à la Galerie In Situ, jusqu’au 24 juillet 2015 :
Pour sa première exposition personnelle, le lauréat du Prix Révélations Emerige 2014, Vivien Roubaud, présente des machines a-productives, résultats d’une hybridation entre plusieurs produits usagés, qu’il répare puis combine, les transformant en œuvres frénétiques, animées selon des protocoles techniques qui trouvent leur équilibre dans la catastrophe.

Laisser un commentaire