Pour notre 99ème émission, nous vous proposons un récapitulatif en 8 minutes d’un des évènements majeurs en matière d’art contemporain : la FIAC. La Foire Internationale d’Art Contemporain proposait sa 44ème édition au Grand Palais, du 19 au 22 octobre dernier. Cette année encore, la FIAC s’étendait également au Petit Palais et sur l’avenue Winston Churchill (“On Site”), proposait un parcours d’oeuvres au jardin des Tuileries et sur la Place Vendôme, ainsi qu’un programme de conversations et performances (“Parades for FIAC”). Avec son lot de scandales, comme l’oeuvre “Domestikator” de Joep Van Lieshout déplacée sur le plateau du Centre Pompidou, cette édition 2017 de la FIAC a attiré 73 910 visiteurs, soit 2,5% de hausse par rapport à l’année dernière. Si le nombre de visiteurs accroît d’année en année, qu’en est-il du nerf de la guerre : la vente d’oeuvres.

Ne l’oublions pas, la FIAC reste avant tout un espace de vente. Afin de comprendre comment se porte le marché de l’art aujourd’hui, Marc s’est entretenu avec 5 galeristes influents présents sur la foire depuis des années : White Cube gallery, galerie Thaddaeus Ropac, galerie Kamel Mennour, galerie Vallois, galerie Templon. Et même si la rivalité ne se fait pas sentir entre les exposants, une nouvelle façon de vendre l’art s’impose dans le paysage artistique : les sites de vente en ligne. Nous sommes allés à la rencontre du fondateur de la plateforme internet Artsper.

Avec les interviews de :
Thaddaeus Ropac, fondateur de la galerie Thaddaeus Ropac
Daniel Templon, fondateur de la galerie Templon
Kamel Mennour, fondateur de la galerie Kamel Mennour
Nathalie Vallois, co-fondatrice de la galerie Vallois
Mathieu Paris, directeur des ventes privées chez White Cube gallery
Jennifer Flay, directrice de la FIAC
François-Xavier Trancart, co-fondateur du site internet Artsper

(Photo d’illustration : Takashi Murakami, « Flame of Desire », galerie Perrotin, photo : ©Benoit Gaboriaud)

Découvrez la playlist de l’émission

Laisser un commentaire