Retour sur la foire référence en matière d’art contemporain espagnol et latino-américain : ARCOmadrid, qui se tenait du 27 février au 3 mars dans la capitale espagnole.
À l’occasion de sa 38ème édition, ARCOmadrid réunissait plus de 200 galeries issues de 31 pays et enregistrait une hausse de 8% de visiteurs professionnels venus en particulier d’Amérique centrale et d’Amérique latine. Comme chaque année excepté l’an passé, la foire s’articulait autour d’un invité d’honneur : le Pérou. Rencontres avec Fietta Jarque, en charge de la coordination de la section, et Carlos Urroz, actuel directeur de la foire à qui succèdera l’année prochaine Maribel López. Débats, conférences, initiatives curatoriales, meeting professionnels se succèdent tout au long de la foire et contribuent à un succès symbolisé par le dynamisme, l’audace, l’ambition et l’innovation. Alliant à la fois des galeries installée et prometteuses, ARCOmadrid est une plate-forme pour les jeunes talents et une étape indispensable du marché espagnol et latino-américain. Trois galeries françaises (Mor Charpentier, Galerie Jocelyn Wolff, Galerie Chantal Crousel) et trois galeries espagnoles (Galería Elba Benítez, Galería Elvira González, Marlborough Gallery) nous font part de leurs ressentis concernant les spécificités de cette foire et de son importance dans le paysage international, point de rencontres et d’échange du marché de l’art contemporain espagnol, latino-américain, et européen.

Avec les interviews de :
Alex Mor (Mor Charpentier)
Jocelyn Wolff (Galerie Jocelyn Wolff)
Chantal Crousel (Galerie Chantal Crousel)
Elba Benitez (Galería Elba Benítez)
María López (Galería Elvira González)
Claudia Manzano-Monís (Marlborough Gallery)
Fietta Jarque, coordinatrice du programme parallèle « Peru »
Carlos Urroz, directeur de ARCOmadrid

Image d’illustration : © Alejandro Cayetano

Découvrez la playlist de l’émission

Laisser un commentaire